Un Accord Cadre régional État, Pôle Emploi et réseaux IAE

convention cadre toutelareunion Un Accord Cadre régional État, Pôle Emploi et réseaux IAEDans les locaux de la Directions des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE), un accord cadre régional a été signé par l’État (représenté par DIECCTE), Pôle Emploi et les réseaux de l’Insertion par l’activité économique (IAE).

Cet accord qui est la déclinaison d’un accord national, vise à conforter les résultats obtenus en 2010 et à les améliorer en redéfinissant les modes de coopération entre Pôle emploi et les acteurs de l’IAE pour les rendre plus efficients. Mais aussi en construisant la complémentarité entre l’offre de service de Pôle emploi et celle des Structures IAE pour les publics les plus en difficulté (en particulier ayant des problématiques sociales). Enfin, en instaurant un pilotage des engagements pris dans l’accord cadre.

L’Insertion par l’activité économique est composée de différentes structures alliant activité économique et insertion : les associations intermédiaires, les entreprises d’insertion, les entreprises de travail temporaires d’insertion ainsi que les Ateliers et Chantiers d’Insertion. En 2010, ce sont prés de 6 000 personnes en difficultés sociales et professionnelles qui ont transité par ces structures avec un très bon taux de sorties « dynamiques » de 66% (hors ateliers et chantiers d’insertion), c’est-à- dire en emplois durables, emplois de transition et sorties positives.

L’élargissement de la prescription de publics à d’autres partenaires (Cap Emploi et Missions Locales), valant diagnostic dans la délivrance d’agréments, conforte Pôle Emploi dans son rôle d’animation et dans la nécessaire harmonisation des pratiques sur l’ensemble du territoire. C’est au sein des quatre Commissions technique d’animation (CTA), une par bassin, qui seront réactivées, que doit se faire le renforcement de la coopération, permettant ainsi de mutualiser les complémentarités en matière de construction de parcours. De même, la déclinaison opérationnelle de cette convention doit permettre de mieux se coordonner afin de placer dans l’emploi les publics les plus en difficulté.

Cette convention définit les modalités de coopération pour la prise en charge des publics, la construction et le suivi des parcours d’insertion. L’accord est valable jusqu’au 31 décembre 2013.

Laisser un commentaire