Fruit Diet Weight Loss

Quick Weight Loss Diet To Prepare For Surgery After your Surgery Eating Healthy For Weight Loss While Pregnancy Without Pounds has some solid advice regarding diet, exercise and lifestyle that can help you reduce the amount of weight gained during pregnancy, you have to keep in mind that everyone is a little different. The amount of weight you gain while pregnant is, to some degree, determined by your body type and your individual pregnancy. Again, although this e-book gives you knowledge about weight gain, each woman is individual. By way of explanation, even if you examined the course and followed it line by line, two pregnant women doing the same thing could have a different outcome in regards to weight. This study is helpful in making you feel better and look better, but it doesn t adjust body type or genetics. The course with the provocative title, Pregnancy Without Pounds is actually a good program to follow if you want to keep your weight within healthy limits during your pregnancy. Also, it gives you a few pointers on how to dodge unwanted conditions such as stretch marks, varicose veins and acne. So, if you want to be healthy and look and feel great while you are pregnant, then you should really consider Pregnancy without Pounds. Visit our websites for other products about weight loss and many other fine products such as L.A. Lady Marcy and Opal Indulgence Garcinia Supplement Weight Loss The Acai Berry is a revolutionary, fairly new weight loss supplement that can help you lose weight naturally and quickly. The Acai berry, harvested from trees in the Amazon, is one of the most nutritious foods you can possibly find. It is packed with antioxidants and amino acids that help you lose weight, gain energy, and become healthier overall.

5. 1 banana and 1 tbsp of natural peanut butter and a small handful of raisins.

1. Take part in aeroboic workouts.Try and workout so that your heart beats at around 65-75 5 of its maximum. This is best to burn belly fat. Weight Control Pills As the goal is to lose weight fast, the Phe375 is the perfect choice in most cases because by working on the functions mentioned above, would reduce the time of getting results without sacrifice hours and hours towards that goal. As any drug, you should be careful with the right prescription and accompanying diet recommended. In some cases, you might want to replace body fat with muscular growth. Exercise would be in charge of that area. This product is not some placebo product, incorporating exercise and diet in the package, and having no effect but the psychological advantage of working as a trigger for motivation. It really increases your energy levels and metabolism and you really would feel the difference on your day by day.

- Lack of concentration


Weight Loss quick weight loss centers reviews 11098 24030513 4.9 / 5(from 372 reviews) 38.38 USD Suppliers: In Stock
Est-il possible de rentrer à la Réunion après ses études en métropole et à l’étranger? | Toutelareunion.net

Est-il possible de rentrer à la Réunion après ses études en métropole et à l’étranger?

Devant le succès de cet article, nous le remettons à la Une:

De plus en plus de jeunes réunionnais partent faire leurs études en métropole ou l’étranger; ce qui est clairement bénéfique lorsque l’on voit la différence de comportement au travail entre une personne qui est partie et une personne qui est restée sur l’île. En général, la différence réside principalement dans l’ouverture d’esprit mais également, il faut bien le dire dans la capacité de travail au jour le jour.

Bon nombre des étudiants partis pour leurs études reviennent juste après leurs études hors de l’île. C’est 895440 254409662 300x227 Est il possible de rentrer à la Réunion après ses études en métropole et à létranger?déjà bien d’être parti mais il sera très dur de valoriser uniquement une formation théorique. Néanmoins, il sera « facile » de trouver du travail dans les grandes administrations locales, dans les banques, etc…

En revanche, travailler 2 ou 3 ans après ses études, si possible dans une grande ville, dans une grande société, cela facilitera clairement la recherche d’emploi sur l’île. Bien entendu, comme dans toutes les petites régions comme la Réunion, le réseau dont vous disposez est également très important. La principale source de recrutement dans les grandes sociétés de l’île, ce n’est pas Internet, ce n’est pas les cabinets de recrutement, ce n’est certainement pas l’ANPE, ce n’est que le bouche à oreille, le réseautage…

La vraie difficulté arrive si vous restez plus de 3-4 ans à travailler hors de l’île. Légitimement, vous voudrez essayer de négocier une augmentation, ou du moins garder le même salaire. Attendez-vous à des surprises… Clairement, vous ne serez jamais aussi bien payer qu’on peut l’être à Paris ou dans les grandes villes en général… Il y aura également la question de l’interêt du poste. Si vous avez travaillé pendant plus de 3-4 ans hors de l’île, il y a des chances pour que vous ayez un poste très intéressant là où vous êtes. Pas évident que vous ayez le même poste sur l’île. Par exemple, si vous souhaitez rentrer à la Réunion, ne faites pas de finance de marché icon smile Est il possible de rentrer à la Réunion après ses études en métropole et à létranger?

Pour résumer, le vrai point de départ, c’est vous et surtout votre volonté de rentrer! Si vous souhaitez rentrer à la Réunion, faites votre expérience dans un premier temps pendant 2 ou 3 ans, cela sera toujours apprécié mais rentrez juste après. Surtout ne faites pas l’erreur de dire, je postulerai quand je serai en vacances. C’est inimaginable, ou en tout cas très difficile; le mieux étant bien sûr d’être sur place. Les candidatures à distance ne marcheront jamais ou très rarement.

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit en revanche, il existe des recrutements pour des profils spécialisés ou expérimentés mais cela reste marginal. Vous vous doutez bien que la Réunion n’a pas besoin de 10 000 directeurs marketing ou financier. Qui plus est, les postes à forte responsabilité sont systématiquement occupés par des zoreils. Loin de moi l’idée d’alimenter une polémique sur une discrimination à la Réunion mais depuis mon retour à la Réunion pour y travailler, je ne peux que constater que si la société a été créée par des Réunionnais, les dirigeants sont aussi réunionnais (voire de la même communauté que les propriétaires: chinois, malbar, zarabe, etc…). Par contre, pour les sociétés les plus importantes de l’île, les Directeurs Généraux, les Directeurs Financiers, etc… viennent tous de métropole. A croire qu’on ne sait pas travailler nous… Bon désolé, mais ça c’était la gueulante.

Bien, revenons au sujet qui nous intéresse, quand et comment rentrer à la Réunion?

1er point: ne pas attendre trop longtemps, sous peine de perdre la motivation ou de se rendre compte que ça serait compliqué à mettre en place

2ème point: postuler sur place. Si vous voulez vraiment le faire pendant vos vacances, venez au moins pendant un mois, pour que le recruteur ait le temps de vous voir plusieurs fois

3ème point: soyez préparé au changement. Le tissu économique est vraiment différent. Il y a de fortes chances pour que vous travaillez dans une petite structure de 10 personnes. Si vous souhaitez avoir une période de transition, vous pouvez également postuler dans les grandes sociétés de l’île mais elles ne recrutent pas tant que ça. Nous sommes en train de recenser toutes les sociétés significatives de l’île: Annuaire en cours de création. Nous serons également bientôt en mesure de vous proposer des offres d’emploi dans ces sociétés. Pour l’instant, il vous reste notre rubrique emploi où nous décrivons, les sites et les tendances relatives à la recherche d’emploi sur l’île.

Les questions que nous avons reçues:

  1. Comment se porte le marché de l’emploi? (car avec ses 40% de chômeurs, le secteur de l’emploi sur l’île n’a pas bonne réputation en ce moment)
  2. Quels sont les secteurs qui recrutent?
  3. Quel est le moment le plus opportun pour revenir?

Réponses:

  1. Il faut tout d’abord savoir que sur l’île, même si le taux de chômage est très élevé, il y a des offres d’emploi et la Réunion ne cesse de se développer. C’est d’ailleurs incroyable le nombre de richesses inexploitées. Premier exemple en tête, l’énergie solaire où la Réunion dispose d’un champion national voire européen en Solar Réunion du groupe Dijoux mais le développement commence à peine dans le secteur sous l’impulsion d’autres acteurs comme Soléo de Quartier Francais. La Réunion a du potentiel et le fort de taux de chômage ne concerne pas les diplômés. Le taux de chômage est élevé pour des raisons que nous expliquerons dans autre article mais il ne concerne pas les diplômés ou très peu en tout cas.
  2. Quels sont les secteurs porteurs? Beaucoup de secteurs d’activité se développent notamment dans les énergies (avec des projets d’envergure comme Réunion 2030, Réunion île verte). Les grands projets comme la Route des Tamarins ou le Tram Train constituent de vrais relais de croissance notamment en ce qui concerne le recrutement d’ingénieurs par exemple. Difficile de dire quelles sont les secteurs porteurs (a priori si une société est sur notre site, c’est qu’elle est pour nous pleine d’avenir), en revanche, il y a des métiers qui ont le vent en poupe et d’autres moins. Je pense notamment à un très bon ami qui cherche du travail en ce moment dans le marketing et ça n’est pas évident, surtout dans le emarketing: le marché n’est pas encore mature peut être? En revanche des métiers comme les ingénieurs en BTP, ingénieurs en énergie, les profils financiers (finance d’entreprise) sont très prisés.
  3. Le moment le plus opportun pour revenir: entre l’obtention du diplôme et les 3 ans qui suivent. Sachant qu’il vaut mieux avoir de l’expérience hors département.

C’est la première fois que nous diffusons un article aussi engagé. Nous avons décidé de l’écrire pour vous aider à mieux comprendre le marché, vous qui êtes loin. Qu’est ce que vous en pensez? Cela vous aide? Si oui, nous reconduirons l’opération.

Et vous, à quel moment allez vous rentrer? ou bien avez vous abandonné? Racontez nous! Cela en aidera plus d’un…

24 réponses to Est-il possible de rentrer à la Réunion après ses études en métropole et à l’étranger?

  1. Banna y dit « profil financier d’entrerpise ultra recherche ». Ok bonne nouvelle, c’est moins. Mais si moins la choisi la finance d’entreprise c pour gagner de l’argent et mi voit pas l’intéret de rentrer, pour gagner moins, travailler plus (parce plus petite structure = plus de travail de merde qu’on peut pas déléguer) et tout payer 30% plus cher… NOn il faut arrete fumer la moquette, lé pas assez naturel.

  2. Ce ke mi constate avec les boites à la Réunion, ce ke les recruteurs privilégient encore un recrutement « zoreil » alors que na band réunionnais lé qualifié pou fai le mem travail !! C vrai ke C polémique mai C une triste réalité !

  3. Article qui me laisse assez perplexe comme Olivier… Après une période de 3 ans en corporate finance à Paris, premièrement je ne vois pas l’intérêt professionnel de rentrer à la réunion (à moins que l’envie de rentrer à tout prix prennne le dessus sur les ambitions de carrière), et deuxièmement, je suis assez sceptique quant aux réels débouchés dans ce secteur à la Réunion car comme si bien expliqué ci-avant le paysage économique réunionnais demeure assez cloisonné et sans réseau pas d’emploi, et sans emploi pas de salaire, et pas de salaire…pas de salaire! Enfin, quoiqu’il en soit, j’apprécie l’initiative de l’article étant donné que je suis actuellement auditeur financier chez un BIG et intéressé par un retour à la Réunion dans quelques années, mais à quel prix??!

  4. Il faut bien mesurer aussi un paramètre qui a son importance : après avoir fait ses études et travailler au moins 3 ans en dehors de l’ile, nous sommes nombreux à nous être un peu installés. Le retour implique de laisser tout ça derrière nous.
    Autre chose encore, l’un des avantages d’être par exemple à Paris, ou même en métropole ou ailleur encore, c’est de pouvoir voyager facilement. Sur l’île, ça a un coût qui est loin d’être aussi compétitif qu’on pourrait l’espérer…c’est quelque part une prison dorée !
    Mais pour tout réunionnais qui se respecte, la Réunion…lé dan’ not’ ker ! Alors c’est peut être un sacrifice à faire…à méditer.

  5. Il faut bien mesurer aussi un paramètre qui a son importance : après avoir fait ses études et travailler au moins 3 ans en dehors de l’ile, nous sommes nombreux à nous être un peu installés. Le retour implique de laisser tout ça derrière nous.
    Autre chose encore, l’un des avantages d’être par exemple à Paris, ou même en métropole ou ailleur encore, c’est de pouvoir voyager facilement. Sur l’île, ça a un coût qui est loin d’être aussi compétitif qu’on pourrait l’espérer…c’est quelque part une prison dorée !
    Mais pour tout réunionnais qui se respecte, la Réunion…lé dan’ not’ ker ! Alors c’est peut être un sacrifice à faire…à méditer.

  6. Salut

    En tant que webmaster de http://www.reunionnaisdumonde.com depuis bientôt 3 ans (!), je commence à avoir pas mal d’exemples de retours réussis de Réunionnais diplômés, souvent après 28 ans et de l’expérience pro en France ou à l’étranger.
    Leur motivation est toujours autre que 100% salariale : retour au péi pour fonder une famille, pour l’ambiance et le cadre de vie, pour participer au développement de la Réunion…

    A propos du marché du travail, je suis en contact quasi quotidien avec des entreprises et cabinets de recrutement locaux. Mon impression est qu’ils voudraient vraiment recruter des Réunionnais qui sont partis se former ailleurs, je dirais même que c’est le profil le plus convoité mais avec souvent un gros paradoxe : il manque de candidats !

    Si ce type de profil est demandé, ce n’est pas pour des raisons idéologiques ou de préférence régionale mais pour des raisons d’efficacité bien concrètes : connaissance du marché local de ceux qui ont déjà vécu sur l’île, motivation supérieure, coût du recrutement et de l’intégration inférieur, taux d’échec inférieur, etc.

    On va lancer bientôt une rubrique d’interviews « spéciales retour » pour savoir le pourquoi, le comment de ces parcours et qu’ils puissent décrire leurs expériences.

    A propos du marché du travail local, je suis en contact quasi quotidien avec des entreprises et cabinets de recrutement. Mon impression est qu’ils voudraient vraiment recruter des Réunionnais qui sont partis se former ailleurs, je dirais même que c’est le profil le plus convoîté mais avec souvent un gros paradoxe : il manque de candidats !

    Si ce type de profil est demandé, ce n’est pas pour des raisons de préférence régionale mais

  7. Réponse à Nico:
    Je suis entièrement d’accord avec ton commentaire… Si on rentre à la Réunion, ce n’est certainement pas pour l’argent.. J’ai moi même fait partie d’un BIG, comme toi NIKOX… mais quand on rentre à la Réunion, c clairement pour autre chose: cadre de vie incroyable, perspectives d’évolution pour un jeune diplômé (puisque les autres ne rentrent pas:), perspectives de réel développement pour l’île…etc… Question de choix de vie… Attention de ne pas le regretter un jour
    Associé dans un BIG, c’est bien mais il faut bien réfléchir

  8. C’est clair et net que pour ma part quand je rentrerai , ce ne sera pas pour l’argent. De toute façon ma motivation est toute autre mais ce que je voulais dire c’est que perdre 40 à 50% de son salaire (ce qui est fort possible après 5 ou 6 en audit suivi d’un retour à la réunion vers 28 ans), c’est un vrai dilemme. Stephane, je serai intéressé de savoir si tu es rentré à la Réunion depuis et si oui si tu as puis trouver facilement du boulot et dans quelle branche.

  9. Salut Nikox
    Je suis effectivement rentré à la Réunion après 3 ans dans un BIG… et je my plais vraiment beaucoup. Je travaille meme plus qu’à Paris :)
    J’ai trouvé du boulot dans l’audit. Ca me permet de voir pas mal de boites à la Réunion, c t le but initial!

  10. Après trois ans en France, avec des allers-retours fréquents en Espagne et une année passée en Chine, je suis revenue à La Réunion pour ma dernière année d’étude. Autant dire qu’à ma grande désillusion, je n’ai d’autre choix que de repartir. Même si mon attachement à l’île est indéniable, il est hors de question pour moi de brader mes compétences et c’est l’impression que donne le secteur privé à la Réunion… si vous voulez profiter du cadre, si vous, Réunionnais, voulez retrouver votre famille, veuillez accepter sans rechigner le salaire (de misère) que l’on vous propose alors que le niveau de vie ne cesse d’augmenter. Sacrifice salarial ou sacrifice familial, en ces temps de crise, mon choix est fait.

  11. Sur le site des RDM ou dans les expériences de retour réussi à la Réunion, c’est plutôt dans quel domaine ou secteur d’activité que les gens rentrent à la Réunion ?
    Perso je suis dans un cabinet de conseil en organisation et en informatique d’entreprise et je consulte régulièrement les sites d’emploi proposant des offres de travail à la Réunion (style domtomjob.com), mais je vois pas de poste qui correspond à ce que je fais aujourd’hui…

    Merci de m’éclairer !!!

  12. Salut Nono,

    C’est marrant, je viens justement d’en parler à mon associé. On disait justement que le retour à la Réunion était vraiment difficile pour 2 raisons:
    - la première étant que les gens qui veulent rentrer ne consentent pas à revoir leurs prétentions salariales à la baisse. Personnellement, nous embauchons actuellement 3 ou 4 collaborateurs. Le vrai problème étant qu’ils souhaitent garder le même niveau de rémunération. Impossible pour nous. Ils dépasseraient la direction :)
    - Deuxièmement, le problème vient des secteurs d’activité ou plus exactement des postes proposés. Ton exemple est très parlant. J’imagine que tu dois bosser chez Accenture où quelque chose du genre. Et bien, on a aucune société « majeure », voire aucune société du tout, qui fait du conseil à cette échelle. Le marché n’est pas aussi mature qu’à Paris ou dans les grandes villes. Ici le conseil dans les sociétés est beaucoup plus basique: comment on installe ce système là dans ma société? Qui dois-je mettre à ce poste de responsable pour que le département fonctionne mieux (ça c’est de l’organisation:))?

    Difficile de rentrer dans ces conditions. Par contre, si vous êtes prêts à rentrer à la Réunion, en revoyant vos prétentions salariales à la baisse et dans la finance… faites moi signe.. j’embauche :)

    et si je peux vous aider, n’hésitez pas, j’étais à votre place aussi…
    A bientôt

  13. Effectivement je bosse chez Accenture et je suis néanmoins fortement intéressé par un retour à la Réunion (avec forcément une baisse de salaire mais un gain au niveau du cadre de vie).
    Stéphane, je te laisse mon email, qu’on puisse prendre contact voir si ce ce que tu proposes pourrais me convenir (et réciproquement) : nouhmann_akhoune@hotmail.com

    J’attends de tes news…

    Nono

  14. En réponse à Stèphane ( conversation du 31/10/08 ), pouvez vous me dire ce que vous entendez par revoir à la baisse nos prétentions? jusqu’à quel point et quel poste proposez vous? je serai interréssée par un retour à la reunion.

  15. Je suis aussi en attente d’un retour de Stéphane sur les sujets évoqués par Lulu…

  16. Bonjour à tous les 2,

    revoir à la baisse les prétentions, cela signifie tout simplement que lorsqu’on souhaite rentrer à la Réunion, il faut bien avoir en tête que l’on aura pas du tout le même niveau de rémunération qu’à Paris par exemple. Difficile de donner un ordre d’idée puisque tout dépend de ton expérience, ancienneté, etc…

    cela peut aller de manière générale de 10 à 50% de baisse pour des personnes qui ont entre 3 ans et 15 ans d’expérience.

    @lulu: donne moi plus d’informations sur ton travail actuellement et j’essayerai de t’en dire davantage!
    De mon côté alors pour l’instant je recherche une secrétaire administrative, des auditeurs expérimentés ou juniors, un chef de service informatique avec de bonnes connaissances informatiques…

    @nono: ton cas est très instructif. Lorsque je suis rentré à la Réunion il y a 10 mois, on m’avait dit :  » 3 ans de PwC c’est bien mais concrètement ici les gens cherchent soit des chefs comptables, soit DG, soit des DAF, etc, et avec 3 ans en cabinet, vous savez faire bcp de choses et en même tps très peu de chose en entreprises ». J’étais tombé un peu de haut. Mais je comprend mieux aujourd’hui ce que cette directrice de cabinet de recrutement avait voulu me dire. Accenture c’est vraiment très bien (j’ai plein d’ami qui y sont encore d’ailleurs :)) mais le vrai problème c’est que le conseil en organisation, ici est inexistant.
    Mon conseil serait le suivant: essaye de rentrer en contact avec les 2 cabinets de recrutement les plus importants de l’île : FMIR et Reunion compétences (une petite recherche sur le blog et tu auras les coordonnées), vois un peu avec eux, ce qu’ils ont en stock. Enfin, n’hésite surtout pas à élargir tes possibilités: je pense notamment à des postes que je vois régulièrement sur le net comme chef de projet, etc…

    Si je peux encore t’aider, n’hésite surtout pas
    a+

  17. Bonjour Stéphane,
    donc toi tu es dans l’audit, pour répondre à ta question moi je suis acuellement collaboratrice responsable d’un portefeuille de petits artisans et pme ( expertise ) avec une assistante depuis 2007 , avant j’avais fait de ‘l’apprentissage ( 2 ans en cabinet)puis encore de l’apprentissage dans une boite de tourisme en tant que comptable et ou j’ai fini directrice adjointe ( 7 années . Je me plais bien dans l’expertise mais je ne fais pas du tout audit. Voilà … je ne suis pas né à la reunion m

  18. re bonjour Stèphane ,
    mon message à été envoyé par erreur, bref pour finir, mon père est de la reunion et j’y est passé toute mes vacances et mon souhait serait d’y retourner ( j’ai toute ma famille la bas). Bon toi tu recherche dans l’audit, vu les salaires que les auditeurs font en France je comprend effectivement quand tu parle de gros sacrifices mais est ce pareil pour l’expertise???

  19. Bonjour Lulu,

    Le cabinet dans lequel je travaille peut peut être t’aider. Nous avons également une branche expertise…

    Dans l’expertise, je m’y connais beaucoup moins mais je crois savoir que les salaires sont identiques à ce que tu trouves en province.

    Si tu souhaites rentrer à la Réunion, tu peux m’envoyer ton CV à ssambassouredy(at)hdm.re

  20. Je suis étudiant en informatique sur Paris et j’aimerais beaucoup retourner à la Réunion d’ici 2 ou 3 ans. Le problème, c’est que généralement on nous rabâche qu’à la Réunion y’a pas de travail et qu’il vaut mieux rester en France. Personnellement, je pense que la Réunion change. La vie devient de plus en plus dure, certes, mais il y a toujours moyen de percer avec de la volonté. Mais c’est une décision à prendre avec précaution, je connais plusieurs personnes qui vivaient en France, qui avaient le mal du pays et qui ont décidé de retourner à la Réunion en espérant retrouver « l’ambiance la Réunion ». Le souci c’est qu’ils ne retrouvaient pas ce qu’il espéraient trouver. La désillusion peut parfois faire mal. Bref, bien réfléchir avant de décider de retourner. Concernant le travail à la Réunion, j’ai souvent écho qu’il est préférable d’entreprendre lorsqu’on est un jeune très qualifié…

  21. Je ne suis pas d’accord avec la première partie de l’article qui dit je cite : »…lorsque l’on voit la différence de comportement au travail entre une personne qui est partie et une personne qui est restée sur l’île. En général, la différence réside principalement dans l’ouverture d’esprit mais également, il faut bien le dire dans la capacité de travail au jour le jour. »
    Il existe à la réunion de très bonnes filières avec des profils très intéressants. Je peux vous dire que j’ai travaillé avec des étudiants venant de métropole ou ailleurs (même venant d’écoles de commerces réputée ou d’écoles spécialisées qui coutent la peau de c..) et qui n’ont pas la même force de travail que des réunionnais restés à La Réunion pour leurs études. J’ai pas mal d’expérience das ce domaine et voilà mon ressenti. Pourquoi les réunionnais aiment ainsi se dévaloriser?

  22. Pour information, nous sommes en train de formaliser un réseau d’entraide pour les anciens d’Ecole de Commerce. L’association aura pour but de centraliser les offres d’emploi « à fort potentiel » et entretenir un réseau d’entraide actif.

    Si cela vous intéresse, n’hésitez pas et envoyez vos coordonnées à toutelareunion@gmail.com.

    Nous allons bientôt vous surprendre!!

  23. Bonjour a tous,

    Merci pour la discussion! très intéressante en tous cas. Moi c’est pareil, je suis fraichement diplomée d’école de commerce et j’avais dans l’idée que je ne trouverais jamais rien à la réunion… et pourtant! aujourd’hui j’ai deux proposition d’emploi.. pour la réunion et paris. Le dilemme est grand. Moi j’ai choisi de rentrer parce qu’effectivement, je n’envisage ma vie ici en métropole. En tous les cas, pour info la différence de salaire à l’embauche n’est pas énorme en tant que jeune diplomé (5k€ brut de plus à Paris) et sachant le prix du loyer notamment à Paris… au bout du compte on s’y retrouve! le truc c’est que je n’évoluerais jamais comme en métropole c’est certain.. mais on sait tous qu’on rentre à la réunion pour le cadre de vie et pas pour le salaire!
    Stephane votre parcours m’intéresse beaucoup, mon ami (qui est aussi réunionnais) et qui est actuellement aussi auditeur dans un big four se pose les mêmes questions… je lui ferais lire tout ca!
    Pourrais-je par hasard savoir ou vous en êtes? est ce que vous regrettez d’etre rentré? et j’ose poser la question tabou mais combien avez touché au tout début de votre carrière à la réunion ?
    Merci d’avance

  24. Bonjour,
    Je sais que je reviens sur une discussion assez ancienne mais j’aimerais vous faire part de mon expérience; j’ai 27 ans, je suis également diplômée d’école de commerce et je suis rentrée sur l’ile, cela va faire 3 ans. J’ai eu de la chance d’avoir pu trouver un boulot dès mon arrivée; j’étais payé 25% de moins qu’à Paris mais mon salaire resté convenable par rapport à mes autres amis (1800 net)…
    La vie est chère certes à la Réunion mais bon on ne peut pas tout avoir!
    Revenir à la Réunion n’est pas si évident je peux le comprendre

Laisser un commentaire