L’école de la deuxième chance pour réduire le nombre de jeunes réunionnais sans qualification

Ecole toutelareunion 300x224 Lécole de la deuxième chance pour réduire le nombre de jeunes réunionnais sans qualificationOn évalue à environ 4 000 le nombre de jeunes réunionnais qui, à compter de 16 ans, sont dans une situation d’exclusion sociale et professionnelle.

Dans ce contexte, l’école de la deuxième chance trouve parfaitement sa place parmi les dispositifs qui doivent permettre de réduire le nombre de jeunes sans qualification. Michel Lalande, préfet de La Réunion a reçu les jeunes en formation à la préfecture. Cette rencontre a notamment offert aux jeunes l’occasion d’en savoir plus sur les missions et les obligations d’un préfet. Créée fin 2010, l’E2C de La Réunion a débuté sur deux sites (Nord et Sud) et doit trouver sa dimension régionale fin 2011 avec l’ouverture de deux sites supplémentaires sur l’Ouest et l’Est. 60 jeunes ont déjà intégré l’école, 30 autres les ont rejoints en juillet. 500 jeunes réunionnais devraient intégrer le dispositif d’ici 2013.

Les parcours, totalement individualisé, de ces jeunes oscillent entre 6 et 8 mois, en alternance avec une partie de stage et de découverte du monde de l’entreprise, et une partie d’apprentissage des savoirs de base et d’aide à la définition des projets professionnels. Les premiers résultats sont particulièrement encourageants, sur des accès à l’emploi, mais aussi sur les histoires de chacun et les exemples de vie. Cette école est aussi celle de la citoyenneté.

Laisser un commentaire