Le tourisme à la Réunion

reunion indian plage 300x194 Le tourisme à la Réunion

Le secteur du tourisme participe pour une part croissante à l’activité économique de la Réunion. La Réunion dispose schématiquement de trois bassins d’implantation d’hôtels :

  • La région de Saint-Denis accueille principalement la clientèle de tourisme d’affaires ;
  • La région de l’Ouest, tournée vers le tourisme balnéaire (56 % des nuitées) ;
  • Les régions des Hauts et du Sud caractérisées par une infrastructure hôtelière de faible densité et des hôtels de petite taille, vers lesquels se tournent les touristes et les résidents.

En complément des hôtels classés, il existe deux villages-vacances (700 lits) auxquels s’ajoutent des hôtels ou résidences non classés (1.500 lits). Les hébergements en gîtes ruraux, d’étapes, de montagne, en chambres d’hôtes et en meublés approchent des 700 établissements pour 2.800 lits. Cette offre d’hébergement est majoritairement présente dans le Sud et les Hauts.

Les quatre principaux ports de plaisance accueillent plus de 1.200 bateaux qui permettent le séjour et les activités nautiques.

Le département dispose, il est vrai, d’un potentiel touristique très varié entre activités sportives et nautiques (dont la pêche au gros), les aéroclubs, les séjours en montagne dans les gîtes de la région des Hauts de La Réunion, la visite des cirques formés dans les cratères des volcans éteints et le volcan du Piton de la Fournaise (2.631 mètres).

La multiplicité des cuisines locales (chinoise, créole, indienne et française) proposées par les restaurants de l’île est un agrément supplémentaire qui n’échappe pas aux visiteurs.

Source: outremer.gouv.fr